Un livre pour cet été: "Start with why" de Simon Sinek

 

Comme vous y êtes maintenant habitués, vous savez que j’aime bien vous recommander pour la saison estivale un livre qui a justement marqué l’un de mes étés.

 J’ai choisi pour cette année un livre qui m’a à la fois rassuré sur beaucoup de mes pratiques et en même temps bousculé pas mal d’autres, le fameux « Start with Why » de Simon Sinek.

Précisons d’emblée pour nos amis non anglophones qu’il existe plusieurs versions en français dont le très littéral « Commencer par pourquoi » aux éditions Performance.

Pourquoi ce livre ?

Je ne peux évidemment commencer mon article sans pratiquer ma figure de rhétorique préférée, la mise en abime, et dois donc commencer par vous dire pourquoi ce livre est à mes yeux un must.

D’abord parce qu’il nous incite à revenir aux fondamentaux, et d’arrêter de nous perdre dans des considérations qui nous font parfois oublier le but même de notre activité, voire de notre existence.

Ensuite parce qu’au-delà de la question qui semble basique, elle permet de structurer sa démarche et de conserver une cohérence dans ses différentes activités.

Enfin parce que le « pourquoi » est très probablement la question que je pose le plus dans l’année , qui me permet de clarifier bien des demandes de clients…et de prioriser mes propres actions.

Il y a pourquoi et pourquoi !

Vous l’aurez compris, le principe de base du livre est de vous inciter à vous poser non pas les bonnes questions mais LA bonne question : pourquoi !

En se penchant de plus près sur le message que souhaite délivrer Sinek, on y découvre 2 pourquoi qui se complètent. Il y a tout d’abord le pourquoi qui correspond à la recherche du sens qui, sans pour autant verser dans une philosophie absconse, nous amène à replacer au centre de nos activités une dimension qui dépasse largement celle du business quotidien et nous amène à « sortir la tête du guidon ».

Il y a ensuite le pourquoi beaucoup plus pragmatique qui nous force à définir des objectifs concrets avant de se lancer dans des opérations longues et complexes. Le genre de questions qui, lorsque je les pose à des potentiels clients qui souhaitent lancer une enquête de satisfaction ou une campagne de visites mystères, donne parfois lieu à des réponses embarassées comme « parce qu’il me faut des chiffres » ou des « parce qu’on en fait depuis 10 ans », sans oublier le « parce que mon concurrent en fait ».

On voit au travers de cet exemple que le pourquoi « pragmatique » rejoint le pourquoi du sens. Car répondre vraiment à la question « Pourquoi pensez-vous que la formation soit la réponse à votre situation ? » me permet souvent de mieux comprendre la philosophie de la société qui va nous mandater, et l’état d’esprit du responsable qui la représente.

Et après le pourquoi ?

Il serait très limitant de penser que tout le livre se contente de tourner autour de cette question du pourquoi et de sa mise en œuvre. Sinek délivre une vraie méthodologie qui nous amène à enchainer par le « how » et le « what ».

Autrement dit, poser le pourquoi est la base, et il faudra ensuite définir le comment pour pouvoir déployer un plan d’actions (le « quoi ? »).

Et c’est là toute la force de ce livre. Car nous aurions pu être assez nombreux à critiquer le fait que poser systématiquement la question du pourquoi peut aussi conduire à l’inaction par excès de prudence. C’est possible si l’on tourne en rond, pas si on enchaîne par le comment et par le quoi !

Le premier pourquoi de l’été

Avant que vous ne puissiez vous procurer le livre et vous faire votre propre avis, un petit exercice que j’utilise souvent auprès des participants de mes formations, qui permet de partir d’un point très concret pour parfois débloquer des points clés de l’entreprise.

La prochaine fois que vous entendrez un collègue utiliser un conditionnel pour répondre à un client, comme par exemple « Vous devriez le recevoir demain », posez-lui tout de suite une série de pourquoi :

  • Pourquoi tu as utilisé le conditionnel ?
    • Parce que je ne suis pas sûr qu’il le reçoive demain.
  • Pourquoi tu n’es pas sûr qu’il le reçoive demain ?
    • Parce qu’on travaille avec un transporteur qui n’est pas très fiable.
  • Pourquoi travaille-t-on avec ce genre de sociétés ?
    • Parce qu’on n’a pas refait d’appel d’offre depuis 5 ans.
  • Pourquoi n’a-t-on pas fait d’appel d’offres depuis aussi longtemps ?
    • Parce qu’on ne prend pas le temps de le faire

Et on arrive régulièrement à une réponse liée à une mauvaise organisationnelle d’une personne / d’un service dans l’entreprise, ou d’un problème de process mal défini…

Alors, pourquoi est-ce que vous attendez pour commander ce livre ?

 

« Start with why », Simon Sinek, Portfolio Penguin